La drogue au volant

par | Jan 3, 2022 | La Conduite | 0 commentaires

Conduire sous l’emprise de stupéfiants. Par exemple, cannabis, ectasy, cocaïne, LSD… est interdit. Les forces de l’ordre utilisent un test salivaire pour dépister la prise de stupéfiants : cannabis, cocaïne, opiacés, ecstasy et amphétamines

Interdiction de l’usage des stupéfiants 

Il est interdit de conduire un véhicule après avoir fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants , quelle qu’en soit la quantité.

Quand le test salivaire peut-il avoir lieu ? 

Le dépistage est obligatoire en cas d’accident mortel ou corporel. Le dépistage est facultatif dans les cas suivants : Vous êtes impliqué dans un accident, vous êtes l’auteur présumé d’une infraction, vous êtes soupçonné d’en avoir consommés. 

Si le test salivaire est positif 

Si le test salivaire est positif, la prise de stupéfiants est vérifiée par un prélèvement salivaire ou sanguin. Les forces de l’ordre retiennent votre permis de conduire pour une durée maximale de 3 jours pour faire cette vérification.

Les sanctions

Si la prise de stupéfiants est confirmée, 6 points sont retirés de votre permis. De plus, vous risquez une amende et une peine de prison. Une sanction qui peut s’ajouter à une peine principale de prison ou d’amende, c’est le retrait du permis de conduire (suspension ou annulation).

Tout savoir sur le Permis B

Dans ce livre vous trouverez tous les conseils nécessaires pour réussir votre épreuve pratique du permis de conduire. Astuces, pièges de l’examen, manoeuvres, fautes éliminatoires, grille de notation ..

Passer votre permis B !

Chacun a des dispositions différentes pour la conduite. Planifie dès aujourd’hui ton évaluation de conduite en agence sur simulateur. À l’issue du test, nous te ferons une offre personnalisée en fonction de tes besoins et si tu apportes les documents nécéssaire, tu peux directement t’inscrire.

0 commentaires

Cela pourrait vous intéresser…

CER Rouen Normandie